Comment souscrire à une mutuelle chien de travail ?

La santé de l’animal de compagnie est une chose capitale.
C’est pour cela que leur maitre met tout en œuvre pour qu’ils ne soient pas souffrant.
Pourtant, la maladie survient forcément à un moment de la vie de ces derniers et il faut souvent mettre beaucoup d’argent sur la table.
Il est mieux d’avoir une mutuelle chien de travail pour pouvoir atténuer les frais sanitaires
Toutefois, la procédure n’est pas toujours simple.

Quelles sont les impératifs à satisfaire pour souscrire à une mutuelle animale ?

Certaines données sont scrutées avant d’accorder une assurance santé à votre chien ou votre chat.
Les assureurs font ces vérifications pour voir l’état de santé de l’animal ainsi que sa traçabilité.
Les assureurs un peu comme chez les hommes sont réticentes à donner un contrat aux personnes malades.
Il est donc important de savoir si votre animal remplit toutes ces conditions avant de vous rendre chez un assureur.

mutuelle chien de travail : Des conditions d’âge et de race

Les assureurs sont très stricts en ce qui concerne ces deux points.
L’animal doit donc vérifier certains critères qui ont rapport avec son âge et sa race.
Il est impératif que l’animal ait plus de 3 mois pour jouir d’une assurance.
Toutefois, si ce dernier a 10 ans ou plus, l’affaire est également compliquée.
Même si certains assureurs peuvent l’accepter, le contrat est dépouillé de plusieurs garanties.
Une grande partie des assureurs ne signent pas de contrat aux maitres de tels animaux.
Pour accorder l’assurance, les professionnels du domaine prêtent une attention à la race de l’animal.
En fait, certains chiens sont exclus de la mutuelle chien de travail
Ce sont ceux qui travaillent pour la sécurité ou pour les secouristes.
Certains chiens féroces comme les rottweilers et les Pitbull sont écartés de la mutuelle chien de travail
En ce qui concerne les rongeurs, ces derniers sont acceptés par des établissements tandis que d’autres les rejettent.
La plupart du temps, ils sont jugés trop fragile.
Les assureurs évitent certains chats qui sont susceptibles de développer des maladies héréditaires par exemple.

mutuelle chien de travail : L’animal doit être enregistré

L’animal doit posséder certains éléments comme une puce électronique ou un tatouage.
Cette exigence est utile pour identifier précisément l’animal.
L’objectif est de freiner les trafics illégaux d’animaux.

mutuelle chien de travail : L’état de santé

Bien évidemment, vous ne pouvez pas amener un animal malade chez un assureur pour lui demander un contrat.
Ainsi, pour avoir la certitude que votre animal est en bonne état, un certificat médical vous sera demandé.
Le document permet aux assureurs de vérifier si votre animal ne souffre pas d’une maladie héréditaire, chronique, congénitale ou récidivante.
Quelle est alors la manière dont il faut procéder pour pouvoir signer un contrat d’assurance pour son animal ?
Une fois que vous avez déjà fait ces vérifications, rendez-vous dans une agence d’assurance qui propose une mutuelle chien de travail
Vous remettrez les papiers nécessaires comme le certificat médical, et si tout est en règle, votre animal pourra bénéficier du contrat. mutuelle chien de travail
Le contrat doit être bien lu et préalablement compris avant toute signature, ceci pour éviter les zones d’ombres et savoir les remboursements possibles.

Catégories :